Nestlé mène la danse alors que les actions européennes augmentent

Imprimer

Nestlé a connu une impressionnante croissance pour le premier trimestre de 2021. Lisez tout sur la cotation boursière de Nestlé dans cet article. 

Nestlé mène la danse alors que les actions européennes augmentent

Les actions européennes et asiatiques augmentent alors que Nestlé mène une montée en flèche des bénéfices. En vérité, les entreprises du secteur des biens de consommation ne sont plus les chouchous des investisseurs qu'elles étaient auparavant. La concurrence féroce d'acteurs plus petits et plus jeunes qui ont su réagir rapidement à l'évolution des habitudes de consommation a contribué à la pression sur les prix et à la réduction des marges. 

La faiblesse de l'inflation et de la croissance économique a également fait des ravages. Pourtant, les bourses européennes se sont inscrites en hausse, étalonnées par les bourses asiatiques qui ont bénéficié d'un bon début de saison des bénéfices des bourses des deux côtés de l'Atlantique. Nestlé n’est pas en marge de cette croissance. Et à juste titre, les investisseurs Suisse ne cessent d'augmenter la bourse de l'entreprise. Il existe des détails sur l'investissement dans l'action Nestlé sur Etoro.com, si vous êtes intéressé par la bourse.

Pourquoi Nestlé mène-t-elle la danse ?

Nestlé est le plus grand acteur du secteur en termes de revenus, avec de grandes marques comme Nescafé, Kitkat, Nespresso et Maggi.

 

L'indice Stoxx Europe 600 a progressé de 0,5 % à l'ouverture, les entreprises du secteur de l'alimentation et des boissons étant à l'origine des gains après que le géant suisse de l'alimentation et des boissons Nestlé (ticker : NESN.Switzerland) a enregistré une croissance plus de deux fois supérieure à celle attendue par les analystes, dans un contexte de retour aux repas à l'extérieur.

En outre, le géant veveysan depuis sa création n'a cessé d'enfiler des records historiques. En 2019 par exemple, Nestlé a connu une envolée de 15% par rapport à la fin de l'année 2018.  

Quelle est la situation des marchés boursiers européens ?

L'indice européen Stoxx 600 SXXP : L'indice boursier européen de référence a clôturé à un niveau record de 442,49, récupérant toutes ses pertes dues alors que les investisseurs parient sur une reprise économique mondiale rapide. Il a progressé de 1,19 % et s'est inscrit en hausse de 0,4 % à 438,69 à la clôture de l'indice.

La Banque Centrale de l’Europe : La Banque du Canada a réduit ses achats d'obligations, ce qui a engendré des indications d'un renforcement de l'économie. Ainsi, à la lumière de ces résultats, la Banque centrale européenne, lors de son annonce mensuelle de politique monétaire, a déclaré qu'elle allait suivre l'exemple de la Banque du Canada en réduisant ses achats d'obligations dans le but de renforcer son économie. De plus, il avait été annoncé en mars que la BCE augmenterait ses achats d'obligations dans le cadre de son programme existant de 1 85 000 milliards d'euros, et bien qu'elle ne l'ait pas fait, on a constaté une consolidation des taux de rendement des obligations de la zone euro.

 

D'un autre côté, les indices boursiers américains ont enregistré une progression. Les cours des actions américaines en temps réel reflètent les tradings rapportés par le Nasdaq uniquement. Les cotes et le volume globaux reflètent le trading sur tous les marchés et sont exprimés en pourcentage de +0,10% NQ 00 et ont été stables, après la marche à faible volume vers le deuxième plus haut sommet de l'histoire du SPX par rapport à mercredi, +1,49%.

L'action Nestlé NESN est montée jusqu'à 3,7 %. En fait, les ventes de Nestlé ont augmenté deux fois plus vite que prévu par les analystes. Cela est dû au fait que l'entreprise alimentaire suisse a vendu davantage de capsules Nespresso aux personnes travaillant à domicile et que les restaurants en Asie se sont approvisionnés au moment de leur réouverture. L'action Nestlé était en hausse de 0,39 %, soit une augmentation de 4 % environ, selon le rapport du géant Suisse de l'alimentation.

L'action Credit Suisse CSGN : La banque suisse a fait savoir qu'elle comptait lever des fonds à hauteur de 1,7 milliard de francs suisses soit un montant de 1,9 milliard de dollars pour reconstituer son bilan. Pourtant, l'analyse des actions du Credit Suisse Group montre une baisse de 5%. Dans la même vague, la banque suisse prévoyait également de comptabiliser une charge additionnelle de 600 millions de francs suisses durant le deuxième trimestre du fait de la liquidation d'Archegos Capital Management.

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.